Le Plan Climat-Air-Energie Territorial

Publié 31-07-2020 par m.perrette -

Les enjeux de la transition écologique et énergétique représentent de formidables opportunités pour notre territoire.

La loi n°2015-992 du 17 août 2015 relative à la transition énergétique pour la croissance verte (TECV) désigne les EPCI de plus de 20 000 habitants comme coordinateurs de la transition énergétique sur le territoire. A ce titre, ils doivent élaborer un Plan Climat Air Energie Territorial (PCAET).

En tant que coordinatrice de cette transition, Saint-Malo Agglomération doit définir sa stratégie et ainsi adopter son Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET). Ce document est un outil de planification qui a pour but :

  • d'atténuer le changement climatique,
  • de développer les énergies renouvelables,
  • de maîtriser la consommation d'énergie,
  • et d’adapter le territoire à la transition.

Découvrez la synthèse du projet de PCAET adopté le 19 décembre 2019.

Le PCAET comprend un diagnostic du territoire qui liste l'ensemble des émissions générées sur le territoire (transport, habitat, industrie, déchets, pêche, agriculture, tertiaire…), y compris les émissions de polluants atmosphériques.

  • Saint-Malo Agglomération (patrimoine et compétences) n’émet que 2.7% de ces émissions et ne peut agir directement que sur 12% d'entre elles. 
  • L'Agglomération a donc décidé d'élaborer les axes stratégiques du PCAET en concertation avec tous les acteurs du territoire pour définir des objectifs ambitieux mais réalistes.

Le diagnostic a été partagé lors d’une matinée d’échanges organisée au Phare de Saint-Coulomb le 17 octobre 2017, et qui a réuni plus de 80 personnes (découvrir le compte-rendu de l'atelier). Ces contributions ainsi que celles recensées auprès du grand public lors des semaines du développement durable (2016 et 2017) ont permis d’arrêter la stratégie ainsi que le plan d’actions. Ce document est soumis à évaluation environnementale.

Suite à la prise en compte des avis de l’autorité environnementale, du public, du Préfet et du Président de Région, il a été adopté le 19 décembre 2019.